Votre panier est vide  Votre compte

Guy Michel

Né en 1950 à Landrecies (59), Guy Michel se définit comme un autodidacte pratiquant, pur produit de l’école Matisse… plus précisément de l’école communale Henri Matisse de Le Cateau.
En janvier 1969, il s’engage dans l’Armée de l’air, dans la spécialité « Commando parachutiste de l’air ». Il y fera connaître ses talents de dessinateur en illustrant les magazines d’informations des bases aériennes. En 1989-90-91, des cahiers d’instruction militaire, sous forme de BD, sont proposés aux appelés du contingent. 

photo-guy-michel-1.jpg
Attention ! Ils sont a-nîmés !, un album de dessins humoristiques sur les monuments nîmois, est édité à compte d’auteur et tiré à 800 exemplaires.

En avril 2004, il obtient le prix toutes catégories, « le béret d’or », du concours de BD organisé par la ville de Saint-Quentin.

En octobre 2005, l’album Etats d’Âne sort à 1000 exemplaires. Epuisé dans l’année qui suit, il fait l’objet d’un second tirage. Il en est l’auteur, le dessinateur, le dialoguiste, l’éditeur et, le distributeur… 

Il résume ainsi les Pensées de l’Âne noir : « Au premier degré, vous allez le haïr. Au second degré, vous allez l’adorer. Humain, il aurait été philosophe ou analyste. Par chance, Dieu l’a fait âne ».

L’Âne noir récidive en mai 2008. Âne’omalies, le second album de 64 pages des pensées de l’Âne noir est tiré à 1500 exemplaires. Il pousse encore plus loin le bouchon de la dérision. Son œil reste aussi noir que son poil et ses pensées sont parfois « border line ». Mais chacun s’y retrouve car… on a tous un peu d’Âne noir en nous.

Jusqu’en avril 2008, il est collaborateur au journal L’Aisne nouvelle, il y caricaturera des personnalités sportives ou politiques et réalisera des croquis lors des procès d’assises. Plus d’une centaine de dessins ont été publiés dans ses pages. Il a ensuite dessiné pour le journal L’union.