Voici les 3 résultats

Trier par :
  • Exodes Par : Claude Mouflard 15,00 TVA incluse

    L’exode. Vu, revu, décliné dans toutes les versions, un drame connu. Mais ici il s’agit d’une page d’histoire qui prend une dimension réelle, palpable, presque familière. Une aventure humaine, servie par un texte sobre et précis, sans concession aucune. Et puis aussi un hymne à l’insouciance, dramatique et triomphant. Si Claude Mouflard, romancier de vocation nous invite dans un univers d’avantage ancré dans sa propre mémoire que dans les livres d’histoire, ce n’est pas un hasard. L’exode, il l’a connu.

    Un livre rapide, sans remplissage, sans misérabilisme, vrai.

  • Le Petit Homme qui rêvait trop Par : Sylvain Rumello 14,00 TVA incluse

    Dans un quotidien où productivité et individualisme sont rois, voici un album en hommage au rêve. Rêve qui ouvre les esprits, libère des contraintes et restitue de l’humanité dans un monde asservi, invitant le lecteur à s’arrêter, à réfléchir, à inventer des voies meilleures pour tous. Les illustrations appuient la caricature d’une société où l’homme manipulé est poussé à agir comme une machine au service de la folie dominatrice d’autres hommes, avides de pouvoir.

    Exploité par les enseignants pour les thèmes modernes et intemporels qu’il aborde, le récit touche aussi bien les jeunes lecteurs que les adultes, le droit à rêver étant partagé par tous.

  • Poussières d’Est Par : Lucia Jalba 16,00 TVA incluse

    Un roman incontournable. Tout dans ces pages semble toucher à l’essentiel : l’humanité des personnages, la peur de l’autre, l’errance du peuple tzigane, les conséquences des régimes politiques aveugles, les champs hérissés de cimetières… Et puis une écriture sans complaisance, qui nous propulse au centre du sujet, et finalement s’efface derrière ce qu’elle porte.

    Bref, un roman vif, puissant, qui nous plonge au cœur de l’ancienne et de l’actuelle Europe. Impossible après ces pages de regarder l’étranger, en se demandant avec mépris ce qu’il fait là ! Impossible d’ignorer que derrière ces yeux trop grands, il y a une âme, une vie, une souffrance…