Romans et nouvelles (15)

Affichage de 11–15 sur 15 résultats

Trier par :
  • Poussières d’Est Par : Lucia Jalba 16,00 TVA incluse

    Un roman incontournable. Tout dans ces pages semble toucher à l’essentiel : l’humanité des personnages, la peur de l’autre, l’errance du peuple tzigane, les conséquences des régimes politiques aveugles, les champs hérissés de cimetières… Et puis une écriture sans complaisance, qui nous propulse au centre du sujet, et finalement s’efface derrière ce qu’elle porte.

    Bref, un roman vif, puissant, qui nous plonge au cœur de l’ancienne et de l’actuelle Europe. Impossible après ces pages de regarder l’étranger, en se demandant avec mépris ce qu’il fait là ! Impossible d’ignorer que derrière ces yeux trop grands, il y a une âme, une vie, une souffrance…

  • Rhapsodies roumaines Par : Lucia Jalba 17,00 TVA incluse

    Comment ne pas être pris dans les évènements qui se déroulent au coeur de ce roman dont l’action se situe en Roumanie ? Comment ne pas les vivre, sentir l’odeur de la poussière le soir venu, la pauvreté digne de ces gens, la nudité des jours, la colère, la révolte et l’injustice ?
    Bien sûr, il s’agit d’amour, de famille, de travail, de désertification, d’Europe, donc de politique. Pourtant ce mot prend ici tout son sens, dans la réflexion théorique, mais surtout dans le quotidien de ceux qui la subissent. Roman-lieu ou fiction « documentarisée », c’est à lire absolument, pour l’Histoire, la terre, la poésie rude et nos certitudes qui volent en éclats

  • Une rose en automne Par : Pierre Commeine 15,00 TVA incluse

    Roman intimiste inspiré d’un fait réel, Une rose en automne nous parle du crépuscule que la guerre pose sur notre histoire, mais surtout de l’honneur, la dignité, l’amour de son prochain, et finalement l’espoir, qui renaissent là ou nul ne les attend.

    Après son récit 1914-1917 Autres regards, Pierre Commeine nous plonge de nouveau dans la période de l’occupation allemande du soissonnais. Il nous permet de suivre le chemin d’un officier d’artillerie qui part à la rencontre des civils demeurés dans le village de Vauxrezis. Un roman, certes, mais dans lequel la réalité de l’époque devient page après page de plus en plus palpable.

  • Leo Kyle, infirmier néo-zélandais (Somme-Nord 1916 – 1918) Par : Pierre Commeine 19,00 TVA incluse

    En s’attachant au personnage de Leo Kyle, infirmier néo-zélandais, l’auteur nous fait découvrir l’engagement d’infirmières et de soldats qui ont choisi de quitter la Nouvelle-Zélande pour venir prêter main forte à leurs alliés britanniques en France durant la grande guerre. Ainsi, il fait sortir de l’ombre ces jeunes femmes et ces jeunes hommes qui ont su dire NON à ceux qui leur demandaient :
    « Resteriez-vous là pendant qu’un feu de brousse fait rage ? »

    Contrairement à ses romans précédents, l’auteur a choisi d’entourer son personnage principal de plusieurs seconds rôles, une façon de nous offrir un film choral.

  • Orages et silences Par : Pierre Commeine 16,00 TVA incluse

    Une fois encore, l’auteur nous plonge dans l’univers de cette première guerre mondiale en prenant cette fois pour toile de fond la ville de Château-Thierry au moment de sa libération en 1918. L’un des intérêts du livre, au-delà de son aspect romanesque, réside dans la précision des faits qui s’y sont déroulés. La description des combats, rue par rue, montre l’engagement des troupes françaises, engagement trop souvent méconnu et estompé par la présence américaine et les lieux de mémoire qui y sont consacrés.
    Enfin les silences qui font suite aux orages des guerres – silences générés par l’absence ou les tensions qui ne s’éteignent pas à l’arrêt des conflits – constituent le second volet de ce roman et nous entraînent aux abords de la seconde guerre mondiale…