Votre panier est vide  Votre compte

Nouvelles à croquer

Pourquoi la fermeture d’une pâtisserie bouleverse-t-elle la vie d’une gourmande ? Comment un rêve pourrait-il mettre fin à une existence bien rangée ? Quelle surprise nous réserve cet étrange concours de mousse au chocolat ? Tels sont quelques-uns des thèmes joyeusement abordés par Brigitte Cassette dans ce savoureux et surprenant recueil.

Plus d'informations

Disponibilité : En stock, livraison en 72h

15,00€ TTC

État du produit : Neuf

…Alors je m’en vais vous délivrer ma dernière leçon : quand votre cœur vous dit de rire, riez ! Quand il vous propose de briser vos carcans, soyez libre ! Quand il vous pousse à chanter, chantez avec lui !… 

Pourquoi la fermeture d’une pâtisserie bouleverse-t-elle la vie d’une gourmande ? Comment un rêve pourrait-il mettre fin à une existence bien rangée ? Quelle surprise nous réserve cet étrange concours de mousse au chocolat ? Tels sont quelques-uns des thèmes joyeusement abordés par Brigitte Cassette dans ce savoureux et surprenant recueil.

À croquer sans modération.
 

Extrait

" ...C’est avec cet état d’esprit pour le moins cabossé que Pierrot avait pris place sur son banc ce matin-là, avant de faire mine de s’intéresser à la leçon du jour. Il avait écarquillé ses grands yeux verts, replacé sa mèche brune derrière l’oreille, puis au prix d’un grand sacrifice, s’était résolu à se maintenir droit derrière son pupitre. Ses genoux se trouvaient côte à côte, bien rangés, dociles sous la table. Cette position ne lui allait pas si mal. Elle donnait l’illusion. Elle singeait l’attitude d’un écolier attentif, brillant, l’esprit aux aguets, attendant dans un saint recueillement le savoir journalier.
D’ailleurs monsieur Crognon s’en étonna bien vite. Son manuel de grammaire entre les mains, il leva un sourcil, puis par-dessus ses lorgnons, fixa le cancre avec suspicion. L’orage sourdait au fond de ses yeux. Pour apaiser la tension, le garçonnet appuya ses coudes sur le pupitre, croisa les mains sous son menton, puis, ne sachant quelle posture adopter, l’observa à son tour niaisement. C’était sa tactique du jour, une nouvelle méthode que son esprit venait de lui suggérer. Il tentait l’image pieuse, c’est-à-dire l’archétype de la perfection, exigeant stoïcisme et mutisme jusqu’au soir. Néanmoins, ce sourire béat, entretenu au prix d’une crispation douloureuse de la mâchoire, n’eut pas l’effet escompté. Bien que louable, l’intention demeurât si louche qu’elle versa dans une contrefaçon grossière. Outre qu’elle accentuait la méfiance du professeur, elle suscita une vive réaction de la part de Bertrand, son voisin de table rachitique, qui le poussa du coude d’un air narquois :
— Qu’est-ce qui t’arrive ? On dirait un pot de fleurs !
— Laisse-moi ! J’étudie !
— Toi ? Laisse-moi rire !
— Si. J’écoute le maître.
— À quoi bon ? Tu ne retiendras rien de toute façon. Ton cerveau ressemble à une passoire. Tu n’es qu’un âne ! 
Et pour illustrer ses propos, ledit Bertrand imita l’équidé en le moquant : Hi Han ! Hi Han ! 
La réponse à ces sarcasmes fut aussi brutale que fulgurante. Vengeur, Pierrot lui asséna un violent coup de pied sous la table, brisant du même coup le silence de la classe et sa référence aux saintes images. L’écolier poussa des cris terribles en se tenant la cheville, tandis que le diablotin, soulagé, lui tirait la langue pour couronner sa victoire..."

Romans Nouvelles Cassett e Brigitte