Votre panier est vide  Votre compte

L'étouffoir

L’Étouffoir ou « Comment devenir assassin quand rien ne nous y prédispose ».

Plus d'informations

Disponibilité : En stock, livraison en 72h

14,00€ TTC

État du produit : Neuf

L’Étouffoir*  ou « Comment devenir assassin quand rien ne nous y prédispose ».

Le talent de Claude Mouflard invite ici à une lente descente aux Enfers, celle d’un enfant étouffé par sa mère. Un scénario classique, pourrait-on penser. Ce serait oublier la plume de l’auteur qui nous guide de façon inattendue dans des tons de gris s’accentuant jusqu’au noir. 
Noir comme ce roman intime et trouble, mettant en évidence la toute-puissance des pulsions naturelles, sexuelles en particulier, et le danger qu’il y a à les réprimer outrageusement.

* Étouffoir : petite pièce en bois qui sert à arrêter les vibrations des cordes d’un piano.


 

  • Laure Crandelain

    Laure Crandelain

    En dévoilant le quotidien de Laure et Lou, Claude Mouflard livre ici un bouleversant témoignage humain. Par sa sincérité, ce roman nous laisse un inoubliable parfum de candeur et de jeunesse…

    14,00€ TTC

    Détails Ajouter au panier

  • Exodes

    Exodes

    Si Claude Mouflard, romancier de vocation né en 1934 à Charleville, nous invite ici dans un univers d’avantage ancré dans sa propre mémoire que dans les livres d’histoire, ce n’est pas un hasard. L’exode, il l’a connu. Autodidacte, ses maîtres en littérature sont pourtant Montaigne, Colette, François Mauriac, Hervé Bazin…

    15,00€ TTC

    Détails Ajouter au panier

  • Exils

    Exils

    Claude Mouflard n’écrit pas, il cisèle, taille, épure jusqu’à n’obtenir que l’essentiel. Il ne raconte ni ne conte, il nous projette dans l’aventure, nous prend et nous surprend, offre une vérité sans fard, nous étreint en nous faisant toucher l’âme de ses personnages.

    15,00€ TTC

    Détails Ajouter au panier

Extrait

... Au commencement était ma mère et ma mère était Dieu.
Un dieu pharisien ! D’ailleurs ne disait-elle pas : « Je vous rends grâce Seigneur, de m’avoir faite si sainte dans un monde où si peu le sont et ne profitent de vos fêtes religieuses que pour se faire péter la sous-ventrière, se soûler et se vautrer dans la luxure ! » Elle, ces jours-là, couverte de cendres, elle les passait à jeûner, à prier pour le rachat des péchés du monde et obligeait les siens à faire comme elle ! Quant à la gaudriole, comme elle disait…
Au commencement était ma mère et ma mère était Dieu...
 

Romans Claude Mouflard Laure Crandelain Exodes Exils Marie Léno Gabriel