• img-book

    Lucia Jalba

ISBN : 979-10-90408-03-6
Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Poussières d’Est

Par : Lucia Jalba

Un roman incontournable. Tout dans ces pages semble toucher à l’essentiel : l’humanité des personnages, la peur de l’autre, l’errance du peuple tzigane, les conséquences des régimes politiques aveugles, les champs hérissés de cimetières… Et puis une écriture sans complaisance, qui nous propulse au centre du sujet, et finalement s’efface derrière ce qu’elle porte.

Bref, un roman vif, puissant, qui nous plonge au cœur de l’ancienne et de l’actuelle Europe. Impossible après ces pages de regarder l’étranger, en se demandant avec mépris ce qu’il fait là ! Impossible d’ignorer que derrière ces yeux trop grands, il y a une âme, une vie, une souffrance…

16,00 TVA incluse

Quantité :
Livres de Lucia Jalba
Résumé Eva, perdue dans les brouillards de Picardie et dans des relations compliquées avec sa mère, l’Inconnu, réfugié dans son cabanon pour échapper à une existence qu’il n’a pas voulue, et Horia, journaliste révolté des plaines désolées du Danube, sont en quête de leurs origines, d’une langue, d’un territoire, d’une vie propre. Leurs destins vont se croiser, s’entrechoquer, les pousser au bout d’eux-mêmes, poussés, bousculés par une intarissable soif d’identité…
Détails

ISBN: 979-10-90408-03-6
Editeur : A Contresens Editions
Date de publication : 2012
Nombre de page : 272

A propos de l'auteur
avatar-author
1974
Lucia Jalba est née en 1974, en Roumanie, dans la région de Braila, ville danubienne qui fut aussi celle de Mihail Sebastain, écrivain, essayiste et dramaturge (1907-1945) et de Panait Istrati (1884 - 1935) écrivain engagé, ami de Romain Rolland et auteur de Kyra Kyralina et Les chardons du Baragan. Après des études de littérature et langues étrangères à l'Université de Constanta, Roumanie, elle exerce comme journaliste pour l'agence nationale roumaine de presse ROMPRESS, écrit des articles et des essais littéraires. Mais l’obsession de voir et savoir ce qu’il y a derrière la ligne de l’horizon la pousse au voyage, au déracinement et surtout à l’écriture. Le français, langue étrangère, devient pour elle une matière d’expression, une seconde matrice qui forgera son expression littéraire. Elle publiera ainsi en 2008 un premier roman : La nuit des chiens en collaboration avec l’association « Artitilleurs », trois œuvres pour la Compagnie de théâtre L'Echappée, de Saint Quentin, sous la direction artistique de Didier Perrier : Souvenirs de demain, (2007), Des nouvelles (2009), Aire de jeux, aire de repos (2010) et enfin un second roman, Poussières d’Est chez A Contresens Editions (2012).

“Poussières d’Est”

Il n'y a pas d'avis pour le moment