Votre panier est vide  Votre compte

Laure crandelain

Exils de Claude Mouflard

1er de cover exils 1

Exils

 

Intimiste, touchant, inattendu (enfin si, attendu depuis trop longtemps), dynamique, caustique comme il faut, attachant avec une once de poésie – la vraie, pas les niaiseries habituelles qui n’ont ni queue ni tête – le nouveau roman de Claude Mouflard, Exils, sera là demain jeudi.

Que nous raconte-t-il ? Rien, Claude Mouflard ne raconte pas, ce serait trop classique, trop facile, il nous jette dans l’aventure. Quelle aventure ? Celle de ses personnages, que vous avez déjà rencontrés dans Exodes et que vous retrouvez à la libération.

Mais ce n’est pas tout, Exils va plus loin, Exils ose nous inviter dans l’intimité de l’auteur, dans son interrogation face à la page blanche et face aux romans à quatre sous (je parle du contenu, pas du prix de vente), produits en réalité par des nègres et qui se vendent aujourd’hui à grand renfort de publicité ; il y en aura partout sur les panneaux et à la radio dans quelques semaines.

Vous l’aurez deviné, j’ai adoré ce livre et je me disais tout à l’heure, avant d’écrire cette « lettre de nouvelles », qu’il y a encore des romans de littérature avec lesquelles on ne s’ennuie pas et dont on ne sort pas totalement ravagé par l’angoisse, la haine et la morosité, mais simplement plus humain.

Joël

Concours du 13 octobre 2013 au 27 octobre 2013

Concours Exodes

 

Vive le livre qui vit ! Un livre n’est pas une chose inerte bien calée dans une bibliothèque, même si cette chose contient des trésors… cachés. Le livre doit vivre, être conté, raconté, partagé. Il y a de multiples façons de faire vivre le livre si l’on veut que ce mode de culture continue à avoir de beaux jours devant lui, des dédicaces, des lectures à voix haute, des rencontres et pourquoi pas des concours autour de la sortie d’un ouvrage.

C’est ce que nous vous proposons aujourd’hui à l’occasion de la sortie d’Exodes. Il suffit pour participer de vous rendre sur la page concours de la maison d’édition où tout est expliqué. Il y a des questions simples, d’autres plus complexes et nous lancerons un autre concours à l’occasion des fêtes de Noël, un concours d’avantage orienté vers les enfants (quelle surprise !)

N’hésitez pas si vous possédez un compte face book à  rejoindre notre page, parlez-en également autour de vous, faites connaître le site et le blog à vos amis, il est important de vivre le livre différemment, de sortir de la sournoise ornière culturelle qui tend à uniformiser les goûts et les genres.

Bien amicalement à tous.