Votre panier est vide  Votre compte

Billets 2014

1914 – 1917. Oui, mais avec un autre regard

1er cover 1914 1917 web

1914 – 1917. Oui, mais avec un autre regard

Normalement (dès que l’on emploie le mot « normalement » on sent pointer l’exception), À Contresens n’avait pas prévu de publier d’ouvrages relatifs à la première guerre mondiale, sans doute pour échapper à l’effet de mode ; les rayons des libraires se remplissent de livres de ce genre, dans une démarche commerciale évidente.

Oui, mais. Oui, mais il y a quelques mois arrive Pierre, avec une collection de 43 cartes postales de l’aquarelliste allemand Emil Beithan, artiste dont la spécialité au début du siècle consistait à représenter des enfants en tenue folklorique et, au fil de la guerre, en habits de soldat. Et puis avec cette collection, Pierre apporte une idée, un texte qui aurait pu être écrit par un soldat allemand. Moi, cette idée me plaît, parce qu’elle va à contresens, c'est-à-dire dans le bon sens, celui de l’espace laissé au regard de l’autre, notre ennemi d’avant.

Alors, nous voilà partis à réfléchir, on en discute avec Françoise, on phosphore et puisque Pierre connaît bien les faits et les lieux des batailles dans la région, l’ouvrage devient un carnet, rédigé par un brancardier allemand blessé et hospitalisé à Laon. Ce carnet retrace le vécu, au sens du ressenti, des 3 premières années de guerre et est ponctué, chronologiquement, par les cartes postales d’Emil Beithan que l’épouse du brancardier lui aurait envoyées une à une.

Là-dessus arrive le talent du metteur en scène, Françoise. On la laisse faire et elle va rechercher les détails, le format, les couleurs, la typographie, créer, inventer, mettre en forme, faire en sorte que le livre soit déjà, avant d’en tourner les pages, un très bel objet, une création d’artiste. Pierre nous prête même des cartes originales que l’on fait parvenir à l’imprimeur pour que la colorimétrie soit la plus fidèle possible aux originaux.

Et le tour est joué, on a un véritable ouvrage « à contresens » qui met l’accent sur le ressenti de l’autre, la souffrance, l’inutilité, la connerie humaine, l’évidence que ce sont toujours les mêmes qui trinquent, Allemands ou Français, et j’adore ça !

1914 1914popur newsletter 1

La voici, la voilà : Hermine !!!

1ere cover hermine

La voici, la voilà : Hermine !!!

On l’attendait, elle ne venait pas, se faisait désirer et c’est bien normal puisqu’Hermine est une adorable tortue qui parcourt… l’Australie ! Pourquoi entreprendre un si long voyage me direz-vous ? Parce qu’Hermine est en proie à des questions existentielles : « Qui suis-je ? », « Quel est le sens de ma vie ? » Et c’est en rencontrant d’autres animaux, pense-t-elle, qu’on lui apportera une réponse à sa question. Mais son voyage lui réserve bien des surprises, ce qui explique qu’ici nous l’attendions depuis un moment.

Et comme si cette attente n’était pas assez stressante, figurez-vous qu’au moment de relier le livre, tout près de Bourg-en-Bresse, la machine à encarter est tombée en panne. Il y a peu de relieurs en France et donc peu de machines, il nous a fallu patienter une journée de plus. Lydie sa maman, n’en pouvait plus d’attendre. Romain, qui a déployé ses talents d’illustrateur gardait confiance et puis… Hermine est arrivée.

Un nouvel album jeunesse à découvrir donc, dans la collection « Contes et Voyages », une histoire comme on les aime, avec de vraies questions, des peurs, des surprises, un dénouement heureux mais inattendu et tout ceci illustré dans un style qui allie avec subtilité profondeur et tendresse.

Le Quatrième Ordre – Rencontres

Cover le quatri

Le Quatrième Ordre – Rencontres

Mais qui est donc ce Bibi Sans-Nom-de-Famille ou plus simplement Bibi ?

Depuis plus d’un an, il est là, dans nos jours et quelquefois des morceaux de nuit. Il a monopolisé toute l’attention de Mathieu, son auteur, d’Elodie aussi, lectrice, correctrice, critique, conseillère attentive et la nôtre également, cachés dans l’ombre des lignes et de la couverture (trop géniale !)

Figurez-vous que ce Bibi, l’air de rien, est le dernier des « Purs ». Et que ce n’est pas facile à assumer, surtout quand on est habité de pouvoirs si puissants qu’ils parviennent à nous dépasser ! Vous ne savez pas ce que c’est ? Nous si ! La magie, la lévitation, c’est notre quotidien, ici, à la maison d’édition.

Quelques mots de la quatrième de couverture :

Bibi Sans-Nom de Famille est le dernier survivant des Purs, issus d’un Ordre oublié, les Guerriers-Mages. Éduqué en secret par un Maître qui l’oblige à se terrer, il fait pourtant le choix de prendre la route pour participer à un évènement majeur : la Rencontre.

La Rencontre réunit et oppose les meilleurs adversaires du Monde. Ainsi se retrouvent là les Ordinaires, les Guerriers et les Mages. Mais, la présence des Sombres plane sur Belleterre, la Capitale… 

Les aventures de Chloé

1cover chlo

Naissance de Chloé

Oui, c’est une véritable naissance, une nouvelle collection destinée aux jeunes lecteurs à partir de 7 ans. Il manquait à notre panel éditorial un vrai roman jeunesse, une transition entre l’illustré et le roman. Nous avons réalisé cette transition grâce à un texte adapté aux attentes de cet âge et en insérant en tête de chaque chapitre une illustration couleur. Chloé a donc deux mamans, Aline, l’auteure qui lui a donné sa personnalité et Pandore, l’illustratrice qui a dessiné son joli visage et tous les personnages.

Voici quelques mots au sujet de cette première aventure, d’autres épisodes suivront :

Chloé est-elle une petite fille comme les autres ? En apparence oui, rien ne la différencie de ses amies, ni à l’école, ni dans la rue. Pourtant, quand la porte de son étrange maison se referme, elle se transforme en une adorable apprentie sorcière. Mais attention, n’allez pas croire que le monde de Chloé soit de tout repos, bien au contraire ! Des tas d’aventures l’attendent et surtout, surtout, son secret ne doit jamais être découvert…

Donnons un coup de phare sur l’action bienfaitrice d’Aline, qui grâce au soutien financier de la Mutualité Française Picardie va se déplacer dans les centres pédiatriques de cette région et faire découvrir l’ouvrage aux enfants.

 À très bientôt pour une autre naissance…

Bonne Année

Bonne Année

C’est reparti ! D’ailleurs est-ce que ça s’est arrêté un jour ? Pas vraiment, il y a toujours un petit quelque chose à faire, une idée qui nous vient, une réflexion qui avance doucement, bref, la fin d’année n’est ni une fin, ni une pause, mais un pointillé irrégulier.

Néanmoins, j’aime le mois de janvier et je passe décembre à attendre que ça passe, qu’on soit enfin débarrassés de cette année vieillissante qui nous encombre. Janvier, c’est le « tout est possible ! », la certitude de ne pas faire les choses comme elles ont été faites auparavant, de trouver de nouvelles solutions, des plans, des idées, de la création, de l’énergie en soi…

Voilà, c’est au fond ce que je souhaite à chacun de vous : de la vie bouillonnante, de l’espoir, un regard d’enfant sur les choses, l’insolence d’un rire…